L'Ethiopie va retirer ses troupes de Somalie "dès que possible"

Publié le par ethiopianadventures

AFP

Le 28 janvier 2012

 

Les troupes éthiopiennes présentes en Somalie seront retirées "dès que possible", a annoncé vendredi le Premier ministre éthiopien Meles Zenawi.

"Notre position a toujours été d'aider le gouvernement de transition somalien et nous retirerons nos troupes dès que cela sera possible", a déclaré M. Zenawi à des journalistes. Des forces éthiopiennes ont pénétré en Somalie en novembre 2011 pour combattre des insurgés islamiques liés à Al-Qaïda, mais Addis Abeba n'avait jamais admis ouvertement cette présence.

"Ce faisant, nous n'allons pas provoquer de vide, nous espérons que les troupes de l'Amisom (la force de l'Union africaine en Somalie) sera capable de boucher les trous avant notre retrait", a poursuivi M. Zenawi.

Le 11 janvier dernier, l'Union africaine avait demandé au Conseil de sécurité de l'ONU de l'autoriser à déployer 17.731 hommes, contre un maximum aujourd'hui de 12.000, dans le cadre de l'Amisom.

L'Amisom est composée à l'heure actuelle de près de 10.000 soldats, burundais, ougandais et djiboutiens, déployés exclusivement dans la capitale Mogadiscio, d'où ils ont contraint les insurgés islamistes shebab à se retirer en août dernier.

Mardi dernier, un insurgé islamiste somalien a perpétré un attentat suicide contre une base de l'armée éthiopienne à Beledweyne, dans le centre de la Somalie.

Un commandant shebab, qui a revendiqué l'attentat auprès de l'AFP au nom des insurgés islamistes, a assuré qu'il avait fait "de nombreux morts", mais aucun bilan n'a pu être confirmé immédiatement de source indépendante.

Publié dans Revue de Presse

Commenter cet article